PLANE DEAD: DES MORTS VIVANTS DANS L'AVION
Titre: Flight of the Living Dead
Réalisateur: Scott Thomas
Interprètes: David Chisum
Richard Tyson
Sarah Laine
Erick Avari
Kevin J. O'Connor
Kristen Kerr
 
Année: 2005
Genre: Horreur / Zombies
Pays: USA
Editeur Mad Movies


Critique:

Petite production sympathique, PLANE DEAD débarque dans nos vidéoclubs juste après le succès de SNAKES ON A PLANE alors que les imitations du titre précité commencent à se poindre (SNAKES ON A TRAIN par exemple!). Mais Scott Thomas, réalisateur de PLANE DEAD, affirme qu'il a eu cette idée depuis bien longtemps. Laissons lui le bénéfice du doute et savourons donc ce métrage bien sanglant qui s'apparente à une préquelle du très Z L'AVION DE L'APOCALYPSE.

L'intrigue prend donc place dans un avion, où nous découvrons l'habituelle bande de clichés sur pattes: un flic escortant un prisonnier, une bonne sœur, des jeunes filles ayant le feu aux fesses, de belles hôtesses de l'air elles aussi plutôt chaudes, un héros sportif et musclé,… Tout est en place pour un énième décalque d'un film catastrophe des seventies comme AIRPORT et ses suites. Mais le cinéaste choisit une menace bien particulière pour les passagers et membres d'équipage: au lieu d'une bombe ou de pirates de l'air ce sont des morts vivants affamés qui surgissent (de la cale!) pour venir semer la pagaille dans le bel avion.

Un scénario simple, linéaire et peu original, si ce n'est le lieu de l'attaque, l'avion en plein vol remplaçant avantageusement la maison assiégée ou l'île tropicale envahie. Au jeu des références, quelques idées semblent provenir de la série des RETOUR DES MORTS VIVANTS mais il s'agit vraisemblablement d'une influence normale pour un cinéaste désireux de rendre hommage aux zombie-movies des années 80. Quand à la manière de se déplacer des morts vivants (rapide et dangereuse) elle renvoie forcément à 28 JOURS PLUS TARD mais également à ce fameux AVION DE L'APOCALYPSE déjà cité.

Avec un petit million de dollars en poche, Scott Thomas ne peut guère réaliser de miracle mais le résultat tient cependant fort bien la route (ou le couloir aérien!). Dommage que l'entrée en matière soit longuette et poussive, un défaut récurent de nombreux bis récents car, une fois le carnage lancé, le rythme ne faiblit pas et on n'a guère l'opportunité de s'ennuyer: les zombies coursent leurs proies et multiplient les agressions, menées sans temps morts. Les cadavres, eux, ne manquent pas et sont salement arrangés, le grand objectif de PLANE DEAD étant manifestement de satisfaire la soif de sang du public. Louable entreprise, assurée par des maquilleurs talentueux: le niveau de gore est suffisamment élevé pour contenter les spectateurs les plus exigeants. Seuls les effets spéciaux visuels trahissent un peu le manque d'argent et ne peuvent soutenir la comparaison avec des titres plus fortunés. Mais ce n'est pas très grave, c'est du vrai gore généreux et rigolo, sans la moindre intention de choquer ou de mettre mal à l'aise, le but étant de proposer un spectacle tonique et une violence de dessin animé.

Les interprètes, pour leur part, viennent de la télévision et aucun n'a eu un parcours particulièrement remarqué. Ils ne jouent ni particulièrement mal ni particulièrement bien mais comme personne ne leur demande de déclamer du Shakespeare, ce casting d'inconnus fonctionne de manière efficace. Leurs réactions sont, en outre, souvent logiques et évitent les stupidités les plus frappantes de nombreuses productions horrifiques.Un bon point!

Même si il ne peut prétendre au titre de vraie réussite, PLANE DEAD est une petite production distrayante, tonique, sanglante et efficace, l'assurance d'une bonne soirée pour les amateurs du genre! Pourquoi ne pas risquer une vision?

Fred Pizzoferrato - Aout 2007