BRUNO MATTEI

Réalisateur italien né à Rome en 1931 et décédé à Rome en 2007. Il est parfois présenté comme le "Ed Wood" italien et peut sans nul doute être considéré comme un des rois de la série Z d'exploitation. Il a utilisé une multitude de pseudonyme durant sa carrière, "riche" de 54 réalisations, parmis lesquels Michael Cardoso, Norman Dawn, Vincent Dawn, David Graham, David Hunt, Bob Hunter, Frank Klox, Pierre Le Blanc, Jimmy B. Matheus, Jordan B. Matthews, Martin Miller, Erik Montgomery, Stefan Oblowsky, Gilbert Roussel, George Smith, William Snyder et A. Swyftte

Bruno Mattei débute sa carrière en tant que monteur au début des années '60 puis passe à la réalisation en 1970 avec le drame ARMIDA, IL DRAMA DI UNA SPOSA sous le pseudonyme de Jordan B. Matthews. Par la suite, Mattei retourne au montage durant une demi-douzaine d'années avant de revenir à la mise en scène, à la fin des années '70, avec deux Nazi-exploitation, un sous-genre sulfureux alors en vogue. Après ces deux titres (KZ9 CAMP D'EXTERMINATION et SS GIRLS PERVERSIONS DU TROISIEME REICH), le cinéaste donne dans la comédie érotique avec Ilona Staller, alias la Cicciolina, CICCIOLINA AMORE MIO et le mondo "chocumentaire" porno.

Durant les années '80, Mattei embrasse tous les genres populaires du cinéma bis, de la nunsploitation (L'AUTRE ENFER) au western (WHITE APACHE, SCALPS) en passant par le gore (LES RATS DE MANHATTAN, VIRUS CANNIBALE), le Women In Prison (PENITENCIER DE FEMMES, REVOLTES AU PENITENCIER DE FILLES) ou le porno péplum (CALIGULA ET MESSALINE, LES AVENTURES SEXUELLES DE NERON ET POPPEE), tout en imitant sans vergogne les grands succès du box office. Il livre ainsi CRUEL JAWS après LES DENTS DE LA MER, ROBOWAR après PREDATOR et STRIKE COMMANDO après RAMBO 2.

Au début des années '90, Mattei se tourne vers le thriller érotique et tente de relancer la vague du giallo avant de prendre une retraite bien méritée en 1996. Le cinéaste retrouve toutefois les chemins des plateaux cinq ans plus tard et se met à tourner frénétiquement, livrant une quinzaine de titres en six ans, essayant de prendre de vitesse la tumeur cérébrale qui finit par l'emporter le 21 mai 2007.

 

 

FILMOGRAPHIE SELECTIVE